Le Burn-out professionnel engendre des coûts conséquents pour les entreprises


Le Burn-out désigne un syndrome d’épuisement professionnel. Actuellement, ce genre de syndrome ne cesse pas de gagner de l’ampleur.

Burn-out : syndrome d’épuisement professionnel, mais encore ?

burn-out.jpg

D’après l’OMS ou Organisation mondiale de la santé, le burn-out apparaît sous forme de difficulté, voir d’incapacité à mener à bien un projet qu’est-ce qu’il soit. Il s’agit d’un syndrome d’incapacité à parvenir à des résultats concrets. Il se caractérise également par une perte de contrôle. Evoqué pour la première fois en 1969, burn-out est une forme de dépression touchant surtout le monde professionnel. En matière de dépression, le travail est loin d’être la cause principale. Toutefois, il peut aggraver la situation. Une personne victime de ce syndrome souffre de stress chronique, ce qui n’est pas sans conséquence sur sa productivité. Depuis le début du vingtième siècle, les cas de problèmes psychologique au travail ne cessent pas d’augmenter. Ils apparaissent souvent sous forme d’épuisement professionnel, de stress post-traumatique, de dépression, d’anxiété et de troubles anxieux.

Comment en arrive-t-on à cette étape ? Est-ce fatal professionnellement ?

comment-en-arrive-t-on-a-cette-etape-est-ce-fatal-professionnellement.jpg

Jusqu’à présent, les professionnels ne parviennent pas à déterminer les principales causes de l’épuisement professionnel ou burn-out. Toutefois, il s’agit d’un syndrome plus que nuisible sur le plan professionnel. Il est même classé comme un facteur de vulnérabilité. Parmi les causes susceptibles de donner lieu à ce syndrome s’insèrent la manque d’autonomie, la reconnaissance qui ne répond pas à l’effort fourni, le faible soutien social et le problème de communication. Le stress au travail est aussi un des principaux facteurs favorisant le burn-out. Au travail, les principales causes de ce stress sont, en effet, les situations nouvelles et imprévues. Ce stress peut aussi être dû à une impression de manque de contrôle. Le manque de communication au sein de l’entreprise à partir de la direction jusqu’aux employés est un des facteurs non négligeables du burn-out.